Projet:

Le site du projet est la résidence universitaire Bois à Mont-Saint-Aignan. Cela nous a permis d’aborder la problématique du logement étudiant. Cette résidence construite en 1959 est restée figée depuis son édification et n’est plus adaptée aux besoins des étudiants. Une « cellule» de 9 m2 est répétée pour les 620 résidents. Cependant, la résidence possède des potentialités relatives à son contexte urbain et à son cadre sylvestre et représente un patrimoine architectural.

Nous avons souhaité que le projet soit une interface entre la ville et la forêt, un lieu d’échanges et de mixité en rupture avec son passé de résidence dortoir hérité d’une pensée moderne séparant les fonctions. Le programme public s’insère au niveau de deux socles en RDC venant souligner les émergences verticales des logements. Ces équipements font un appel au niveau de la façade Est urbaine et se dilatent à l’Ouest, afin de privilégier les orientations vers la forêt. La médiathèque rayonne sur la ville tandis que le restaurant universitaire attire les étudiants du campus.

Nous avons conservé l’identité de la façade Est caractérisée par une trame de panneaux préfabriqués en béton. Elle entretient un dialogue avec la nouvelle double peau en bois de la façade Ouest comprenant les coursives. Celles-ci, lieu d’interactions et de contemplation donnant sur la forêt, distribuent les chambres étudiantes traversantes. Les priorités du projet ont été de requalifier les espaces de vie partagés et de proposer plusieurs typologies de logements.

Planche de rendu 1
Planche de rendu 1
Planche de rendu 2
Planche de rendu 2
Planche de rendu 3
Planche de rendu 3

Projets ArchitectureContact Dessins sculptures

  • « UN CAMPUS ENTRE VILLE ET FORET » PROJET DE FIN D’ÉTUDES 2014. THÉMATIQUE : RÉHABILITATION Réhabilitation et extension de la résidence universitaire Bois à Mont-Saint-Aignan.
  • Etudiants : Abdenour Bouarifi, Valentin Damville Note: Mention Bien Encadré par : M. Jean-Bernard Cremnitzer, M. Patrick De Jean